Configurer l’extension

Pastacode peut être parametré via un sous menu d’option, dans la section réglages de l’administration.

Parmi les réglages disponibles, il est possible de choisir :

  • la durée du cache
    Pour les codes hébergés sur un service externe (GitHub, PasteBin, Bitbucket…), il vous est possible de définir un cache afin de ne pas faire une requête vers ce service à chaque chargement de page. Les valeurs possibles sont :

    • ne jamais recharger ; tant que le shortcode ne change pas, les données seront conservées dans WordPress
    • une fois par semaine ; le cache sera vidé une fois tous les 7 jours
    • une fois par jour ; les données sont vidées chaque jour
    • deux fois par jour ; les données sont conservées uniquement 12 heures
    • 1 heure ; toutes les heures
    • pas de cache (mod dev) ; cette valeur permet de ne pas utiliser la fonctionnalité de mise en cache. Nous le déconseillons sur les sites en production, car vous risquer d’atteindre les quotas max des services d’hébergement.
  • Les thèmes de coloration
    Pastacode propose de choisir parmi 7 thèmes de coloration syntaxique. Reportez vous à la section Thèmes de coloration pour plus d’informations.
  • Position de la description
    Cette option permet de choisir où les informations relatives au code (titre, fichier, liens…) seront affichés : au dessus, ou en dessous.
  • Afficher les numéros de ligne
    Si vous sélectionnez oui, Pastacode chargera le plugin line-numbers de PrismJS afin d’itérer chaque ligne de code.
  • Afficher les caractères invisibles
    Si cette option est activée, Pastacode chargera également le plugin Show Invisibles qui affiche une petite icone en lieu et place des sauts de lignes et tabulations, dans les lignes de code.
  • Prévisualiser dans l’éditeur
    Depuis la version 1.6, le début du code saisi ou importé est automatiquement affiché dans la vue de l’éditeur. Cela permet de voir de façon rapide de quel code il s’agit. Ce réglage permet de désactiver cette fonctionnalité.
  • Activer Pastacode pour les commentaires
    Depuis la version 2.0, l’extension permet aux visiteurs d’un site de saisir du code dans les commentaires. Pour fonctionner, cette fonctionnalité oblige Pastacode à charger TinyMCE et ces dépendances en front. Cette option est expérimentale, car elle peut avoir pour effet de ralentir le chargement des pages d’article.
  • Thème de l’éditeur
    Prism ne peut pas être employé pour l’écriture de code dans TinyMCe. Pastacode utilise alors Codemirror. Cette option permet de choisir le thème de coloration syntaxique de Codemirror.

Pour finir, vous trouverez dans cette section un bouton qui sert à vider le cache de tous les codes importés par Pastacode.